Inscription à la news letter
Notre magazine

Feda : une gouvernance remaniée pour «plus d’opérationnel»

La fédération de la distribution indépendante de pièces de rechange a profondément modifié sa gouvernance en mettant les groupements au cœur du nouveau dispositif. Objectif : insuffler une nouvelle dynamique syndicale dans la filière…

feda_A.Landec_620

La Feda se réorganise ! Partant d’un premier constat réalisé durant ses premiers mois de mandat que la fédération était en perte de vitesse du fait qu’elle ne réussissait plus à attirer de nouveaux adhérents, peinait à maintenir une dynamique de sa formation et à faire avancer ses groupes métiers de façon cohérente, Alain Landec, nouveau président de la Feda depuis le début d’année 2015, vient de lever le voile sur un plan de bataille à même de redonner du poids à la fédération dans le paysage de la distribution.

Un plan de bataille en fait défini sur la base d’une analyse sur un temps plus long (période 1995-2015) qui voyait la Feda perdre de la proximité avec les acteurs du marché : «tandis que les distributeurs indépendants étaient jusqu’en 95 environ réunis en amicales à un niveau régional (exception faite de l’Autodistribution, un modèle qui a de tout temps rassemblé filiales et indépendants), des organisations commerciales autrement plus structurées et d’ampleur nationale ont vu le jour à cette date» explique-t-il. Exit donc les CARDA, COPAFA, AFGI, CECAUTO, GAGF, etc. ; place à des structures qui ont chacune à leur manière étoffé leurs services – commerce et marketing en tête, mais pas seulement- au point de devenir LE référent pour le distributeur membre du groupement. En lieu et place de la fédération…

Et si l’Autodistribution a de tout temps vu l’intégralité (ou presque) de ses membres adhérer à l’organisation professionnelle, le constat n’est pas le même pour les autres groupements de distribution apparus dans le paysage de la distribution (Alliance, Précisium, Autolia, Doyen…) ; des structures qui regroupent aujourd’hui 95% de la profession en France, mais dont les membres sont à peine à 20% adhérents de la fédération ! «Nous sommes progressivement arrivés à un décalage trop important entre les services de la Feda et les besoins quotidiens des distributeurs adhérents», synthétise Alain Landec.

Groupements : nouvelles têtes de pont de la Feda

La base du projet de reconquête des adhérents initié par le président Landec est donc de positionner les groupements du dispositif. Leur mission : collecter le maximum d’adhésion au sein de leurs troupes. «Toutes les enseignes ont accepté, et devraient donc s’inscrire dans cette démarche» se félicite Alain Landec. Alliance, API, Autolia, ID Rechange, Centaure, GPDA, le groupe Laurent, Van Heck, CDA, Mega 6, Pièces Auto Vercaigneau… mais également des plateformes (Adipa, Dasir, Chaussende, Est-entrepôt, Rial) et centres auto et fast fitters ! Car l’objectif de la Feda est clair : parvenir à fédérer 1 800 professionnels du secteur afin d’asseoir sa légitimité en matière de représentativité et, en parallèle, de disposer des moyens financiers adaptés pour une plus grande efficacité dans la défense des intérêts du métier.

La deuxième mesure-phare annoncée par le président de la Feda consiste en une profonde réorganisation de la gouvernance de fédération. La philosophie de ce remaniement : redonner du pouvoir aux adhérents, afin qu’ils se réapproprient leur fédération. Comment ? D’abord en articulant cette nouvelle gouvernance autour de deux organes : un conseil de surveillance et un conseil d’administration, assisté d’un bureau. Ensuite, en substituant un suffrage universel direct au suffrage indirect qui avait cours jusqu’à présent pour l’élection du président. Ainsi, le président de la Feda ne sera plus élu par les présidents régionaux mais par l’ensemble des adhérents distributeurs réunis en Assemblée Générale. D’ailleurs, Alain Landec a supprimé les régions de la fédération, «un découpage essentiellement juridique», pour le remplacer par 10 délégations régionales, chacune dotée d’un président, d’un responsable formation et d’un responsable animation, et dont la tâche sera de relayer dans les territoires les décisions prises au niveau central. «La relation entre les instances nationales et les instances régionales ne seront plus juridique, mais bel et bien opérationnelles», justifie le président.

Développer les groupes métiers

Enfin, une attention particulière sera portée aux groupes métiers, qui devraient voir leur nombre augmenter afin de couvrir un maximum des facettes du métier : groupe réparateurs/ateliers, groupe distributeur (VL, PL, Peinture, Moteurs – avec pour chacun d’entre eux la mise en place d’un référentiel Feda, en vue d’obtenir une certification qui devrait à terme mener à une labellisation), mais également le déploiement de groupes tels celui des centres auto et des fast fitters, ou encore celui du commerce numérique, «aujourd’hui une coquille vide, explique Alain landec, mais qui est inévitablement appelée à prendre vie du fait de l’évolution de notre métier».

Ainsi remis dans le sens de la piste, la fédération professionnelle devrait gagner en représentativité, et donc en légitimité. Elle devrait, par effet domino, se doter de moyens financier en rapport avec les échéances prochaines et les défis à venir. Tel est le cas par exemple du déploiement de l’éco-entretien, «qu’il faut impérativement promouvoir au sein des professionnels de la réparation maintenant que l’éco-diagnostic est entré dans le cadre de la loi sur la transition énergétique», insiste Alain Landec. Une promotion qui s’appuiera sur l’association Eco-entretien (AEE), nouvellement créée et présidée par Jacques Rifflart, ancien patron de Génélec et porteur du projet.

Autre défis à venir et non des moindres : faire porter la voix de la filière indépendante dans les règles futures devant régir les véhicules connectés. Des règles qu’il reste à inventer alors que la technologie elle, est d’ores et déjà sur les rails (voir «Après-vente connectée : le défi de la connexion des réparateurs multimarque»).

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*