Inscription à la news letter
Notre magazine

Valeo monte en pression sur son offre de climatisation

Valeo a dévoilé, à l’approche du printemps, le renforcement de son dispositif technique et commercial sur le marché de la climatisation. Parce que l’essor de celui-ci pousse de plus de plus de professionnels vers l’habilitation de leur atelier et vers les prestations d’entretien, de recharge et de réparation des systèmes, il fallait à Valeo Service davantage de présence sur le terrain, en termes de services, justement, comme en termes d’offre en matériel.

Photos promoteurs (1) [1600x1200]

La toute nouvelle équipe de promoteurs Valeo va accompagner la force de vente et les techniciens de l’équipementier auprès des distributeurs et réparateurs sur le terrain.

Le marché de la climatisation est un marché pluriel. Comme l’a souligné, fort à propos, Jean-Claude Roques, directeur général France de Valeo Service, au moment d’ouvrir la conférence de presse consacrée aux évolutions de l’offre matérielle et de services de l’équipementier français, la climatisation est un marché de réparation (compresseur à changer, filtre déshydrateur à remplacer…), de maintenance (les filtres d’habitacle méritent un diagnostic visuel régulier et un changement fréquent), et même de collision (le condenseur étant la première pièce mécanique à encaisser les dommages lors d’un choc frontal).

« Nous avons donc renforcé notre dispositif en direction du distributeur comme du réparateur », explique Jean-Michel Booh-Begue, directeur marketing et directeur des ventes de Valeo Service. Pour ce faire, l’équipementier a monté une toute nouvelle équipe de promoteurs, au nombre de cinq, qui couvriront l’ensemble du territoire français pour apporter un conseil technico-commercial aux professionnels de l’après-vente. Les aider à faire le choix du bon équipement, du bon produit, des bons outils, du bon service, c’est leur rôle au quotidien.

Une équipe de spécialistes dévouée à Valeo

Pour monter cette nouvelle équipe, Valeo Service a fait confiance à des historiques de la maison verte. Ces cinq promoteurs ont été recrutés en interne et disposent d’une expérience de plus de quinze ans au sein de l’équipementier. Ceux-ci seront aptes à mettre en marche les stations de charge des clients Valeo, ayant reçu la formation technique de la part des formateurs experts Valeo. En effet, l’expert climatisation Valeo, Philippe Meyer, est en contact permanent avec la division première monte de l’équipementier et transmet aux promoteurs toutes notions essentielles à leur travail au quotidien.

Outre ces promoteurs, qui portent la force de vente et l’équipe technique Valeo Service sur le terrain à 20 personnes, s’ajoutent les conseillers de la hotline qui, eux aussi, sont cinq. Ainsi complété, le nouveau pôle technique Valeo peut apporter aux distributeurs et réparateurs une assistance technique téléphonique, en ligne via le site TechAssist, de la formation aux prestations et à l’usage des produits, des analyses de performances commerciales, avec recommandations de stocks au plus près de la zone de chalandise du client grossiste, et bien sûr un appui technique directement sur site.

Répondre à la demande des pros

Il fallait bien un nouveau dispositif pour répondre à une demande de plus en plus exigeante de la part des professionnels en matière de climatisation. En effet, le parc roulant était équipé, en 2015, de 77%. 84% des véhicules âgés de 7 à 9 ans disposent d’un système d’air conditionné. Ces véhicules forment en effet une grosse partie de la clientèle de l’après-vente indépendante. Et les entrées-atelier n’ayant pas progressé en 2015 mais plutôt reculé, ajouter la corde climatisation à son arc de compétences permet aux garages de se doter d’un levier de croissance supplémentaire. « Car pour 84% des automobilistes, la climatisation est un produit très technique, reconnait Jean-Michel Booh-Begue. C’est une prestation sur laquelle le do it yourself n’existe quasiment pas : les consommateurs préfèrent la déléguer. »

Raison pour laquelle le nombre de demandes d’habilitations a progressé l’an dernier. Le changement de réglementation qui interviendra le 1er janvier 2017 et contraindra tous les véhicules neufs fabriqués après cette date à disposer, dès leur sortie d’usine, du fluide frigorifique R1234yf, contraint aussi les pros à préparer l’avenir. Les véhicules neufs ayant reçu leur validation type après le 1er janvier 2011 devront aussi sortir d’usine avec du R1234yf au lieu du R134a dans leur circuit de climatisation. Et les ateliers qui n’ont encore pas fait le choix de s’équiper d’une station de charge capable de remplacer le nouveau gaz sont appelés à le faire progressivement. Mais plus tôt que tard.

Pas de bi-gaz chez Valeo

Néanmoins, malgré l’augmentation à venir du parc disposant de R1234yf dans son système, Valeo n’entend pas fournir aux ateliers des stations de charge bi-gaz. « Une machine bi-gaz ne permet pas de travailler la prestation clim’ sur deux véhicules en même temps, souligne Philippe Meyer, expert technique climatisation de Valeo. Si la machine bi-gaz du professionnel tombe en panne, c’est tout son business climatisation qui est à l’arrêt. En revanche, nous pouvons transformer l’une de ses anciennes stations prévue pour remplacer le R134a en station dédiée au R1234yf. Mais cela implique une demi-journée de travail, pour nettoyer entièrement la cuve, changer le déshydrateur, le ventilateur, les raccords, sécuriser la station, etc. »

L’achat d’une station dédiée au nouveau gaz réfrigérant s’avère donc plus appropriée, pour l’instant. Valeo a donc fait évoluer sa gamme, fait passer de 15 à 18 bars de pression la sécurité des machines et améliorant la réserve opérationnelle, passant de 50% à 70% pour chacune des cinq stations de son catalogue, entre autres petites innovations. Mais fournir un bonne recharge de fluide frigorigène ne suffit pas, effectuer une prestation clim’ dans les règles de l’art, c’est aussi traiter l’habitacle, avec des filtres de qualité.

Avec ses gammes Confort (anti-poussière), Protect (avec charbon actif pour limiter odeurs et pollution) et Supreme (enrichie aux polyphénols pour protéger des allergènes), Valeo peut satisfaire aux besoins des plus exigeants. L’équipementier dispose de plus de 450 références à son catalogue. Le marché du filtre d’habitacle était en croissance de 5% en 2015, pas de raison, donc, de ne pas continuer à miser dessus. Valeo insiste aussi sur sa gamme de nettoyant et purifiant habitacle, afin d’accompagner au mieux le remplacement du filtre.

Note de l'article
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (1 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*