Inscription à la news letter
Notre magazine

Autodistribution

Pour sa toute première édition, le 30 mars dernier, le Symposium organisé par l’Alliance nationale des experts en automobile (ANEA) a souhaité évoquer un thème majeur de l’entretien-réparation des années à venir : l’Eco Entretien. En invitant les responsables de l’Association Eco Entretien (AEE) ainsi que ses membres, fournisseurs de matériel, équipementiers et réseau de distribution et de réparation auto à débattre de la question de la maîtrise de la prestation et, surtout, de sa commercialisation intelligente auprès du grand public…

Derrière les excellents chiffres 2017 d’Autodis Group (Autodistribution) −un CA en hausse de +23,1% et un EBITDA bondissant de 27,4% pour culminer à 118 millions d’euros−, c’est tout un changement d’époque qui s’exprime. Pour préparer son introduction en Bourse, le groupe réoriente drastiquement sa communication. Le discours devient du coup complexe, codé, parfois abscons ou même apparemment contradictoire. Mais entre certaines lignes, il se révèle particulièrement instructif…

En deux articles, la rédaction a souhaité se pencher sur la connectivité des véhicules et des ateliers. Protéiforme, cette connectivité ne concerne en effet plus seulement les smartphones ou les véhicules. Elle s’invite aujourd’hui jusque dans les ateliers et leurs matériels. Simple phénomène de mode ? Absolument pas : la connectivité des matériels autorise désormais une productivité accrue, une sécurité dans la prestation et, in fine, une qualité de service améliorée. 1ère partie : de l’outil à la voiture…

Dévorés en priorité par nos “Hannibal lecteurs”, voilà les 20 articles les plus lus de l’année 2017 sur apres-vente-auto.com. Tous traitent logiquement des événements qui ont marqué l’après-vente l’an dernier : les rachats multiples sur fond de concentration de la distribution européenne, le Diesel devenu victime expiatoire du scandale VW, les nouveaux appétits des constructeurs pour la pièce équipementière, les tensions entre pièces physiques et pièces en ligne, l’interminable affaire des VGE vendus frauduleusement comme VO et bien sûr, quelques thèmes emblématiques de l’affrontement carrossiers/assureurs. Bon retour vers les infos majeures de 2017 et bonne année 2018 à tous !

Reuters l’a révélé : Bain Capital prépare l’introduction en Bourse d’Autodis Group (Autodistribution). La recherche d’une banque pour accompagner le projet a commencé. Si Bain Capital arrive à ses fins, le groupe français deviendra le seul champion européen coté en Bourse. Et de fait, le seul capable de financer une croissance rapide puisque le seul financièrement armé pour rivaliser avec les deux ogres américains LKQ et GPC qui pour l’heure, raflent les meilleures  opportunités européennes sans aucune résistance…

Le diagnostic électronique présente des profils très diversifiés et l’offre commerciale part de quelques euros jusqu’à la dizaine de milliers d’euros. Evidemment, on ne demandera pas les mêmes performances à tous les appareils. De l’entretien au diagnostic très poussé, le réparateur doit faire des choix sur ses capacités. Et sur ses ambitions…

1 2 3 14