Inscription à la news letter
Notre magazine

Bosch

Suite et fin du dossier consacré à l’atelier connecté. Concept né tout autant de la nécessité de communiquer avec le véhicule devenu lui aussi connecté, que d’automatiser certaines tâches pour gagner en productivité, la connectivité à l’atelier doit enfin et surtout viser en priorité la satisfaction client. Et sa fidélisation. Après celle de Bosch dans notre première partie, voilà les solutions de Texa, Brain Bee et Actia…

C’est fait ! L’ancienne division Démarreurs et Alternateurs de Bosch, devenue SEG Automotive, est officiellement passée sous pavillon chinois en ce mois de janvier 2018. Zhengzhou Coal Mining Machinery Group Cp., Ltd (ZMJ), son nouveau propriétaire, va insister sur la micro-hybridation avec la production de machines à récupération 48V, et contribuer à la réduction des émissions polluantes et de la consommation de carburant.

En deux articles, la rédaction a souhaité se pencher sur la connectivité des véhicules et des ateliers. Protéiforme, cette connectivité ne concerne en effet plus seulement les smartphones ou les véhicules. Elle s’invite aujourd’hui jusque dans les ateliers et leurs matériels. Simple phénomène de mode ? Absolument pas : la connectivité des matériels autorise désormais une productivité accrue, une sécurité dans la prestation et, in fine, une qualité de service améliorée. 1ère partie : de l’outil à la voiture…

1 2 3 15