Inscription à la news letter
Notre magazine

Caréco

Lors de sa journée Innovation, Midas a présenté les orientations prises dans le réseau pour rester à la pointe de la qualité de service : outil digitaux pour l’atelier et pour les clients, forte orientation vers l’hybride et l’électrique. L’enseigne vient aussi d’officialiser un partenariat avec le réseau de centres VHU Caréco pour la fourniture de pièces issues de l’économie circulaire…

Le réseau de centres VHU Caréco vient d’annoncer le lancement de son site de vente de pièces de réemploi en ligne destinées aux professionnels : careco-pro.fr. Celui-ci, adapté à tous types de supports numériques, ambitionne de s’inscrire dans une démarche BtoB au même titre que Global PRE et Précis, afin d’aider les professionnels de l’entretien et de la réparation-collision dans leur obligation légale de proposer à leurs clients automobilistes de réparer leur véhicule à l’aide de pièces de réemploi.

Depuis le 1er janvier 2017, un décret oblige les professionnels de la réparation automobile à proposer des pièces de réemploi. Pour vérifier l’impact de ces dernières auprès des automobilistes français, Caréco et l’Argus ont réalisé un sondage dont il ressort notamment que 87% d’entre eux sont favorables à l’utilisation de ces pièces

Alliance Automotive Group n’a pas seulement racheté à François Logeay son centre VHU de Niort,Genève Occasion. Le groupement se lance ainsi dans l’activité recyclage afin de fournir à réseaux de distribution Groupauto, Partner’s, Precisium et Gefa en pièces de réemploi (PRE) et, par ailleurs, maîtriser encore davantage l’approvisionnement de pièces destinées à ses lignes d’échange-réparation. Ainsi naît le réseau Préférence Recyclage et la marque Labeloccasion, sous laquelle seront distribuées lesdites PRE chez l’ensemble des grossistes du groupement.

Le décret relatif à l’utilisation de pièces de rechange automobiles issues de l’économie circulaire dans le cadre de l’entretien et de la réparation des véhicules est paru le 31 mai au Journal Officiel. L’occasion pour les organisations professionnelles de réparateurs de se dire soulagées d’avoir pu faire sauter les contraintes initialement promises à leurs ouailles, bien que le texte reste flou sur la façon dont les garages devront s’acquitter de l’obligation de proposer à leurs clients d’opter pour une réparation à partir desdites pièces. Et sur les modalités d’application des lourdes sanctions qui, elles, restent dans la loi…

L’enseigne de centres VHU vient d’ouvrir un inédit “supermarché” de la pièce de réemploi à Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Un concept store qui surfe sur la dynamique de la loi “Royal” sur la Transition énergétique et entend proposer aux Franciliens un authentique magasin avec parking, caddies, comptoir… et toujours la possibilité de faire monter sa pièce d’occasion dans l’atelier dédié.

1 2