Inscription à la news letter
Notre magazine

Christophe Maurel

Réélu pour quatre ans, Christophe Maurel, désormais président du Métier Concessionnaire VP au CNPA, a présenté ce 17 mai son plan d’actions d’ici 2021. Parmi les combats à mener : le rééquilibrage des contrats de concessionnaires, le droit des contrats de réparateurs agréés, la réduction des charges sociales et l’aide à l’achat de VO récents…

Quatre ans après, le CNPA et le cabinet TCG Conseil ont remis ça ! En poussant, cette fois, leur analyse prospective jusqu’à 2022. Le nombre d’opérations d’entretien-réparation et de changement de pneus pourrait chuter de presque 7% par rapport à 2013. Heureusement, le recul du marché de l’après-vente, en valeur, devrait n’accuser qu’une baisse de moins d’1%… Et le canal indépendant est parti pour détenir 60% de la valeur du marché !

Alors que la question des renégociations des contrats de distribution parmi les RA1 du groupe PSA est sur la table du Groupement des concessionnaires automobiles Peugeot (GCAP), la branche concessionnaires du CNPA, elle, n’a pas encore été saisie du dossier. Mais son président, Christophe Maurel, entend mettre l’accent sur la valeur des entreprises du réseau qui perdront, à terme, leur statut de distributeur de pièces de rechange.

Définir précisément le véhicule neuf et donner une vraie identité aux véhicules presque neufs, tel est le premier cheval de bataille de Christophe Maurel dans ses nouvelles fonctions de président de la branche Concessionnaires VP au CNPA. Ceci afin de mettre fin à ce qu’il juge comme une concurrence déloyale de la part de revendeurs de VN qui ne sont ni concessionnaires, ni mandataires…