Inscription à la news letter
Notre magazine

ecall

L’emblématique marque de pneumatiques propose le Michelin Safe-&-Drive, un système connecté embarqué permettant de bénéficier de plus de sécurité et de services sur la route. Ce système de eCall s’adresse à 300 millions de véhicules en Europe. 

Derrière sa rassurante volonté de sauver des vies, le eCall annonce surtout la plus formidable bataille après-vente de toute l’histoire auto. Car le eCall initie l’avènement à grande échelle de la voiture communicante et avec elle, de l’exploitation des milliards de milliards de données ainsi transmises à chaque instant. Ces données auront une fantastique valeur qui n’échappe à personne. Et un monstrueux impact sur l’entretien-réparation…

le « eCall » est appelé à devenir obligatoire en Europe sur VN et VUL neufs à partir de 2018 En France. La gestion de ces futurs appels de détresse pourraient être confiée aux assisteurs et assureurs, afin de filtrer les vraies urgences des seules avaries mécaniques qui, sinon, embouteilleront les services de secours. D’accord, mais quelles garanties contre les excès de centralisation des entrées-atelier issues de ce eCall quand il ne s’agira, à 90% en effet, que de “bCall”, c’est à dire d’une prestation simplement mécanique ?

L’auto de demain sera connectée ou ne sera pas. Parmi les multiples enjeux de ce « bcall », l’après-vente concurrencée n’est pas le moindre : celui qui saura répondre au besoin d’entretien au moment même où la voiture le fera savoir au conducteur aura gagné la bataille. Constructeurs comme indépendants le savent. Sans oublier un troisième larron en embuscade qui peut leur rafler une partie de la mise : l’assureur…

1 2