Inscription à la news letter
Notre magazine

échange standard

Le marché des pièces issues de l’économie circulaire s’annonce plein de promesses pour les fournisseurs de pièces de réemploi (PRE) comme de pièces d’échange standard. Lizarte, spécialiste espagnol du remanufacturing de colonnes et crémaillères de direction, d’injecteurs, de pompes d’injection et de compresseurs de clim, se positionne donc clairement. Et son président espère des réparateurs français qu’ils sauront proposer à bon escient à leurs clients l’offre d’échange standard présente sur le marché.

Passer d’un aspect punitif à un aspect peu contraignant sur le plan réglementaire : tel devrait être le destin de l’article de la Loi relative à la Transition énergétique obligeant les réparateurs à proposer, dès le 1er janvier 2017, des pièces de réemploi pour réparer les VP et les VUL hors garantie. Le texte, pour entrer effectivement en vigueur, attend désormais son arrêté d’application, en cours de rédaction mais qui pourrait bien n’être publié que dans les tous derniers jours de l’année 2016…

Le décret relatif à l’utilisation de pièces de rechange automobiles issues de l’économie circulaire dans le cadre de l’entretien et de la réparation des véhicules est paru le 31 mai au Journal Officiel. L’occasion pour les organisations professionnelles de réparateurs de se dire soulagées d’avoir pu faire sauter les contraintes initialement promises à leurs ouailles, bien que le texte reste flou sur la façon dont les garages devront s’acquitter de l’obligation de proposer à leurs clients d’opter pour une réparation à partir desdites pièces. Et sur les modalités d’application des lourdes sanctions qui, elles, restent dans la loi…

1 2