Inscription à la news letter
Notre magazine

Exadis

Vous avez aimé les concentrations successives ou concomitantes des acteurs nationaux, puis européens de la distribution de pièces ? Vous allez adorer celles qui restent immanquablement à venir. Car ces géants en formation ne sont encore que des nains par rapport à la taille des marchés auxquels ils s’attaquent. Et surtout par rapport à leurs concurrents constructeurs… et à leurs partenaires équipementiers.

C’est parti ! Le Groupe Laurent vient de lever le voile sur sa nouvelle stratégie de développement de son réseau de distribution, et c’est au travers de trois concepts différents, dédiés tantôt aux professionnels, tantôt aux consommateurs, que le distributeur entend séduire ses futurs “distributeurs exclusifs” de pièces Laurent Automobile.

Le Groupe Laurent, implanté sur le quart Sud-Est de la France, veut rendre nationale son activité de distribution de pièces Laurent Automobile. Le moyen ? Transformer son réseau actuel de 59 agences régionales en distributeurs exclusifs repris par des investisseurs et, probablement, déployer au moins autant de nouveaux distributeurs qu’il en a déjà. Le groupe, qui a déjà ouvert le capital de sa société Exadis à Renault et ses concessionnaires, multiplie les entrepôts et plateformes et semble bien vouloir adopter une stratégie différenciée lui permettant d’ambitionner une taille que la concentration croissante du marché lui impose…

Depuis début 2016, face à un Alliance Automotive Group plus que boulimique à l’international, Autodis Group (Autodistribution) n’avait guère montré d’appétit que dans nos bonnes vieilles frontières. Même le rachat de Doyen semblait à ce titre bien timide, plus de la moitié du chiffre d’affaires du distributeur belge étant réalisé en France. Mais ça, c’était avant : avec la récente reprise de trois distributeurs italiens, Autodistribution confirme clairement que son territoire naturel d’expansion est devenu européen. Par gourmandise ? Non, par nécessité. Car la concentration est durablement devenue la règle…