Inscription à la news letter
Notre magazine

Florian Mourgues

Un peu plus d’un an après sa création, le SEAI organisait son assemblée générale élective à Lyon, le 10 mars dernier. Jusqu’alors directeur technique du jeune syndicat d’experts indépendants, Karim Megrous, patron du cabinet A.A.M.E à Saint-Laurent-du-Var (06), a été élu président, pour une durée d’un an. Et tous les adhérents se sont engagés à se rapprocher, chacun dans leurs secteurs respectifs, des organisations professionnelles de réparateurs et des associations de défense des consommateurs pour promouvoir, entre autres, la pratique du recours direct.

L’association Action Auto Défense, issue du collectif “Action de groupe Volkswagen” qui réunit plusieurs milliers de propriétaires de véhicules du groupe VAG lésés par le Dieselgate, a fait appel au Syndicat des experts en automobile indépendants (SEAI) pour effectuer des tests d’émission polluantes, de consommation et de performances moteur avant et après le rappel de leurs véhicules par le constructeur.

L’émission “Votre Auto”, animée par François Sorel et Jean-Luc Moreau sur RMC le dimanche matin, s’est penchée sur le métier d’expert afin de le faire découvrir aux auditeurs de la station. Le 3 avril dernier, les deux journalistes ont donc débattu avec Sylvain Girault, administrateur de l’ANEA en charge de la communication, Florian Mourgues, président du nouveau syndicat d’experts SEAI, et Benjamin Labonne, président de la FFC-Réparateurs Auvergne. Morceaux choisis…

 

Lassés du manque de représentation des experts sans lien contractuel ou conventionnel avec les assureurs et les mutuelles, plusieurs pros de l’expertise viennent de lancer une nouvelle organisation professionnelle : le Syndicat des experts en automobile indépendants (SEAI). Le bureau, déjà constitué, comprend notamment Karim Megrous, Wilfried Reinermann, Sylvain Pecqueur, Luc Bayetto et Florian Mourgues, tous fervents défenseurs d’une non-dépendance vis-à-vis des donneurs d’ordres et défenseurs du service auprès des particuliers et des professionnels de l’automobile.

L’énorme affaire des 5014 VGE revendus sur le marché du VO est encore loin de son épilogue : début décembre, à peine plus de 1 500 véhicules avaient été expertisés et un tiers d’entre eux déclarés toujours dangereux ! Résultat pour leurs infortunés propriétaires : payer au prix fort l’expertise de sécurité puis les réparations nécessaires ou… se retrouver sans véhicule. C’est pourquoi la Ligue de défense des droits de l’assuré (LDDA) et plusieurs avocats ont décidé de fédérer les automobilistes lésés en collectifs pour se porter partie civile lors de l’audience des experts et réparateurs incriminés, prévue les 22 et 23 mars prochains.

La toute jeune association de femmes chefs d’entreprise de carrosserie, les Répar’Actrices, fondée à l’initiative de membres de la FFC-Réparateurs, a été officiellement présentée lors du 3e Colloque de la Carrosserie en Aquitaine, qui s’est tenu à Bordeaux fin novembre. L’occasion pour le métier de faire la part belle aux femmes qui l’ont embrassé, seules ou avec leur mari, et qui sont particulièrement motrices dans la vie de leur entreprise et celle de leur syndicat.

Expert en automobile indépendant en Auvergne, Florian Mourgues revient ici sur la (très) partiale gestion des procédures VEI (Véhicules économiquement irréparables) par les assureurs. Et ce qui ressemble étrangement à un trafic trouve son allié dans un dispositif pourtant supposé “clean” : le Système d’immatriculation des véhicules (SIV) !

Attentif aux débats des parlementaires dans le cadre du projet de loi “Macron” pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, Florian Mourgues, expert en automobile de son état, observe que les avancées que pourrait permettre la loi dans le libre choix de l’expert font face aux attaques d’arguments pro-assurance. Et ce, sans véritable opposition des principaux représentants des experts, ANEA en tête.