Inscription à la news letter
Notre magazine

L’Argus

Depuis le 1er janvier 2017, un décret oblige les professionnels de la réparation automobile à proposer des pièces de réemploi. Pour vérifier l’impact de ces dernières auprès des automobilistes français, Caréco et l’Argus ont réalisé un sondage dont il ressort notamment que 87% d’entre eux sont favorables à l’utilisation de ces pièces