Inscription à la news letter
Notre magazine

Motrio

Même si l’expérience est encore marginale, la gamme de pièces low cost que Renault teste depuis mai sous le nom «Équation» commence à interpeller, voire inquiéter, les acteurs du marché de la rechange et de la réparation auto. Car à l’heure où Renault réfléchit à sa stratégie dite AllParts (toutes pièces), cette Équation-là reste à multiples inconnues…

L’édition 2016 du Motrio on Tour, du 19 avril au 12 mai, a permis à l’enseigne de réparation multimarques du groupe Renault de dévoiler aux membres de son réseau sa toute nouvelle identité visuelle et de leur présenter l’outil de devis et de prise de rendez-vous en ligne qui sera déployé, dès le mois de juin, auprès de l’ensemble des garages adhérents.

Pierre-Michel Erard, directeur après-vente France de Renault, s’est étendu en détails sur la place incontournable occupée par Motrio dans la stratégie d’entretien multimarques du constructeur. Celui-ci a confirmé que sa gamme de pièces comme son réseau de réparateurs en forment bel et bien le socle, évacuant l’idée d’un canal web-to-store basé sur l’intégration d’un site de distribution en ligne comme PSA l’a fait en acquérant Mister-Auto.

Les Grands Prix des Réseaux, organisés à Paris le 15 octobre par notre confrère Décision Atelier, fêtaient leurs 10 ans cette année. Si l’événement a été le cadre permettant de distinguer à nouveau Precisium pour la 5è fois consécutive, mais cette fois ex-eaquo avec l’AD qui arrive enfin lui aussi sur la plus haute marche ; 1,2,3, AutoService a quant à lui établi un record en raflant pas moins 4 de prix sur une seule et même édition !

L’édition 2014 des Grands Prix des Réseaux, la dixième du genre, fut aussi l’occasion de dresser un intéressant bilan de la vie des réseaux sur ces dix dernières années. Les réseaux deviennent plus contraignants sans toutefois −trop−hypothéquer leur cote d’amour. Vers une acceptée “franchise molle” ? …

Nous en rêvions ; notre confrère Décision Atelier et son partenaire TNS Sofres l’ont −enfin− fait : en remettant cette année des trophées différenciés entre “petits” et “gros” réseaux, la lisibilité des résultats de ces Grands Prix des Réseaux 2014 s’accroît considérablement. Mais en comparant enfin des choses comparables, les classements en deviennent aussi plus redoutables…

1 2