Inscription à la news letter
Notre magazine

nobilas

Le 4 octobre dernier, nous obtenions une victoire totale en appel contre Nobilas et notre initiale condamnation pour dénigrement commercial, arrêt contre lequel Nobilas vient juste de se pourvoir en Cassation. En attendant, deuxième retour gagnant pour nous : l’autre condamnation pour diffamation obtenue début 2016 par la plateforme de gestion de sinistres vient elle aussi d’être intégralement infirmée par la cour d’Appel de Paris

Le 4 octobre, la Cour d’appel de Versailles se prononçait sur notre condamnation du 23 décembre 2014 devant le tribunal de Commerce de Nanterre au nom d’un étonnant «dénigrement commercial» envers la société Nobilas. Retour gagnant pour notre site : l’arrêt annule l’incroyable sentence initiale, déboute Nobilas de toutes ses demandes et condamne même la plateforme de gestion de sinistres à nous verser 5 000 € au titre de l’article 700 du Code de procédure civile…

Nous vous révélions récemment la création par AXA d’une centrale d’achat baptisée Alpha Scale et surtout d’Alpha Scale France, sa toute jeune filiale française née en juillet 2015. Nous avons cette fois pu joindre Philippe Cousin, directeur des achats assurantiels de l’assureur et président d’Alpha Scale France. S’il n’a guère été disert sur les chiffres, objectifs et autres éléments stratégiques, il a toutefois bien voulu nous expliquer les principales ambitions et le fonctionnement général de l’entreprise.

La XVIIème chambre du tribunal correctionnel de Paris a rendu hier son jugement dans le procès que nous a intenté Nobilas. Si la diffamation est retenue contre nous pour deux commentaires de lecteurs, l’essentiel est acté : aucun de nos articles n’a été incriminé et le tribunal a jugé «légitime pour un site consacré aux problématiques de la réparation automobile de donner son point de vue, même critique». Nobilas, qui nous demandait plus de 150 000 euros, ne peut finalement en espérer que 300. Nous interjetons quand même appel…

Dense début d’année judiciaire pour apres-vente-auto.com. Le 5 janvier dernier se tenait le procès que Nobilas nous intentait devant le tribunal correctionnel de Paris en décembre 2013 pour «diffamation et injures». Le délibéré d’une audience qui durait plus de 8 heures sera rendu le 23 février. Soit quelque jours après que le 11 février, notre appel contre notre condamnation devant le tribunal de commerce de Nanterre pour dénigrement du même Nobilas aura été examiné par la Cour d’appel de Versailles…

La toute jeune association de femmes chefs d’entreprise de carrosserie, les Répar’Actrices, fondée à l’initiative de membres de la FFC-Réparateurs, a été officiellement présentée lors du 3e Colloque de la Carrosserie en Aquitaine, qui s’est tenu à Bordeaux fin novembre. L’occasion pour le métier de faire la part belle aux femmes qui l’ont embrassé, seules ou avec leur mari, et qui sont particulièrement motrices dans la vie de leur entreprise et celle de leur syndicat.

Patrick Nardou, le président de la FFC-Réparateurs, s’est mis en colère hier en découvrant qu’Innovation Group (Nobilas) est devenu membre de la FFC-Équipementiers. Il s’y était opposé en juin dernier et pensait l’affaire réglée, tient-il à faire savoir en s’insurgeant : son avis n’a donc pas été pris en compte et il n’en a même pas été informé ! Pas aussi simple, rétorque Patrick Cholton, président de la FFC qui regrette vivement l’affrontement public, mais reprend point par point les reproches qui lui sont faits…

Avant les congés d’été, au plus tard à la rentrée, le CNPA aura saisi la DGCCRF pour la faire se prononcer sur le contenu des contrats et annexes de Nobilas/AXA. Selon le syndicat patronal, il y subsiste «des points durs inacceptables». Cette décision clôt un an et demi de réunions CNPA/AXA au terme desquelles Nobilas a d’abord refusé de transmettre la nouvelle version de ses contrats, puis de les modifier pour se conformer aux demandes du CNPA…

A écouter Nobilas, c’est fait : hormis quelques zones ici ou là, le réseau promis à AXA serait globalement bouclé. Mais alors pourquoi encore recruter en promettant des taux horaires inespérés, comme dans cette réunion du 3 mars dernier fédérant moult concessionnaires, succursales et agents Renault de plusieurs départements ?

1 2 3 5