Inscription à la news letter
Notre magazine

Philippe Paillet

Séisme chez Autolia Group, à quelques encâblures du salon Equip Auto : Alternative Autoparts quitte le groupement de distribution. Une décision annoncée en juin dernier et officialisée récemment aux fournisseurs concernés, confirme André Brutinel, président du groupement Autolia. Si Alternative Autoparts s’envole, où va-t-il atterrir ?

Autolia Group a fêté ses dix ans d’existence le 30 septembre dernier à Roissy-en-France (95), à l’occasion de sa quatrième convention. Fort de l’arrivée d’Alternative Autoparts dans ses rangs et malgré le récent rachat de Flauraud par le PGA Motors, le groupement entend bien jouer le rôle de troisième homme sur le marché de la pièce et afficher son indépendance face aux deux poids lourds, détenus par des fonds d’investissement, que sont Autodistribution et Alliance Automotive Group.

Le groupement de distribution regroupant l’AGRA, Temot France et Flauraud a tenu sa convention annuelle dimanche 13 avril et entend faire taire toutes les rumeurs. Non, aucun de ses membres n’est à vendre –ni le groupement lui-même, d’ailleurs– et la meilleure preuve de sa vitalité, selon son président André Brutinel, c’est la confiance que placent en lui ses fournisseurs. L’appui du groupement européen Temot International n’y est d’ailleurs pas étranger.