Inscription à la news letter
Notre magazine

PSA

L’information du projet de rachat de Mister-Auto par PSA nous a été confirmée par le président de Mister Auto. Elle a fait l’effet d’une bombe, à tout le moins médiatique. Mais passé le souffle de l’explosion, on discerne déjà l’ébauche d’une stratégie gagnant-gagnant, tant pour les réseaux de PSA que pour le site web de vente de pièces en ligne, a priori respectueuse des identités des deux parties.

C’est une information révélée hier soir par notre confrère Les Echos : PSA (Peugeot et Citroën) s’apprêterait à racheter Mister Auto. Selon le quotidien économique, le constructeur serait entré en négociation exclusive avec le N°2 de la vente de pièces multimarque en ligne, alors même qu’il va annoncer une révolution de sa logistique pièces…

PSA passe de deux marques historiquement concurrentes à trois marques voulues complémentaires. Le challenge est ambitieux et stressant pour le réseau Citroën, à commencer pour ses agents qui se “bimarquisent” avec Peugeot quand c’est possible et s’inquiètent d’avoir à défricher le marché moins vaste et encore imprécis des voitures dites «essentielles»…

Conformément à la loi du 14 juin 2013 sur la généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés, IRP Auto (ex-IPSA) a pris de l’avance dans le déploiement de son offre, destinée à tous les acteurs de la branche des services de l’automobile. L’occasion d’en rappeler les vertus s’est présentée, le 15 octobre dernier, à l’occasion de ses 30 ans.

En décrétant la fusion de l’historique Eurorepar et du jeune Motaquip en un seul et même “Eurorepar Car Service”, PSA a mis fin à une dispendieuse débauche d’énergie et de moyens pour se concentrer sur un seul et ambitieux réseau multimarque “Groupe”. Il confirme aussi que la stratégie initiale de préservation des débouchés pièces pour les concessionnaires s’est définitivement muée en conquête volontariste du marché multimarque…

1 5 6 7