Inscription à la news letter
Notre magazine

vente en ligne

eBay, la célèbre place de marché en ligne, vise officiellement les vendeurs professionnels de pièces en annonçant sa présence sur Equip Auto 2017, du 17 au 21 octobre prochains. Une étape supplémentaire dans le développement de sa catégorie “pièces et accessoires automobiles”, et un débouché de plus pour des pros auxquels eBay veut offrir une fenêtre internationale…

Après la confirmation d’un premier semestre 2016 compliqué et, finalement, une liquidation judiciaire prononcée par la justice le 25 août dernier, l’aventure est donc bel et bien terminée pour Oil Factory. Après plus de trois ans d’existence et une activité commerciale effectivement entamée en 2014, le site internet de distribution de lubrifiants pour professionnels laisse, sur ce créneau, un vide certain.

A l’occasion de la sortie du Pilot Sport 4, Michelin s’apprête à ouvrir une boutique virtuelle éphémère sur son propre site afin de permettre aux propriétaires de berlines routières et sportives d’acheter le pneu en ligne ainsi qu’un package de services auprès des distributeurs partenaires de l’opération. Une opération gagnant-gagnant qui, pour la première fois, voit un manufacturier se lancer dans le web-to-store.

Diffusé hier soir en deuxième partie de soirée sur France 2, le magazine Complément d’enquête a dédié son troisième sujet à ces millions de Français qui, habitant loin des grandes métropoles ou vivant dans de petites villes, ne peuvent compter sur aucun transport alternatif à leurs véhicules. Véhicules qu’ils ont besoin d’entretenir en cohérence avec leurs moyens parfois (très) modestes. Focus sur trois cas moins particuliers qu’on pourrait le croire…

C’est une information révélée hier soir par notre confrère Les Echos : PSA (Peugeot et Citroën) s’apprêterait à racheter Mister Auto. Selon le quotidien économique, le constructeur serait entré en négociation exclusive avec le N°2 de la vente de pièces multimarque en ligne, alors même qu’il va annoncer une révolution de sa logistique pièces…

Le train du web-to-store(*) commence à prendre de la vitesse… mais les pros de l’après-vente auto sont peut-être en train de le louper ! Le Baromètre 2014 Mappy-BVA en fait le triste constat : tous secteurs d’activité confondus, les commerçants de proximité, donc garagistes et carrossiers compris, sont loin d’avoir intégré les attentes des consommateurs en matière de e-commerce. Ils n’ont pas conscience de l’évolution des besoins de leurs clients. Pire : ils ont tendance à penser l’inverse… L’heure d’acheter son ticket numérique semble pourtant arrivée. Si c’est vraiment le cas, gare à qui manquera le rendez-vous…

1 2