Inscription à la news letter
Notre magazine

Actualités VI/VUL

Actualités VI/VUL

Le manufacturier français vient de lancer son «Michelin Durable Technologies». Cette nouvelle technologie permet au pneu de se régénérer lorsqu’il s’use. Concrètement, lorsque la gomme s’use, les lamelles en forme de goutte d’eau s’ouvrent et génèrent de nouveaux sillons qui permettent de regagner de l’adhérence. …

Wabco et Delphi viennent simultanément d’annoncer la mise sur le marché d’outils de diagnostic multimarque (3 000 véhicules traités chez Wabco) sans fils pour poids lourd. Dans les deux cas, la modularité de l’appareil est mise en avant. Ainsi chez Wabco, plusieurs versions de son …

A la demande du CNPA, les entreprises du secteur du commerce et de la réparation poids lourd disposeront d’un code spécifique (4519 pour les ventes de véhicules de +3,5 t), dans la nomenclature européenne (NACE). Parallèlement, la nomenclature française (NAF) va également attribuer à la réparation de véhicules de +3,5 t un code d’identification différent du VL : 4520 b pour le PL et 4520 a pour les VL.

Sous une signalétique propre, «Fast&Pro-Espace Utilitaire», les réparateurs agréés Renault sont invités à mettre en place des zones d’entretien et de réparation entièrement dédiées aux véhicules utilitaires. Parallèlement, une offre spécifique a été développée basée sur le «sans rendez-vous», et promettant une intervention de prestation rapide réalisée en moins de 2 heures. En France, plus de 20 réparateurs agréés Renault Trucks seront labélisés «Fast&Pro-Espace Utilitaire» d’ici la fin de l’année 2006, et plus de 60 à l’horizon 2007.

75% des concessionnaires VI estiment qu’ils devront inclure le multimarquisme dans leur stratégie après-vente. Quoi de plus logique, lorsqu’on sait que 90% des flottes poids lourds sont multimarque !

En 2005, 2 millions de pneumatiques poids lourd ont été vendus sur le marché du remplacement français. Les rechapés, qui sont traditionnellement utilisés pour équiper les remorques, ont représenté 45% de cette masse. Reste ainsi un volume d’un million d’unités au marché du neuf, dont les trois quarts des ventes sont réalisés pour des utilisations longues distances, et les transports régionaux.
C’est dans sa distribution que le marché du pneumatique PL affiche ses spécificités. Aujourd’hui en effet, un quart du volume de vente est réalisé en direct par les manufacturiers dans le cadre des contrats flottes.
Leur influence ne s’arrête pas là : plus de 90% du business sont réalisés par les négociants spécialistes portant les couleurs d’une enseigne spécialisée. Or toutes ne sont pas indépendantes (telles PointS ou G6) : à l’instar d’Euromaster appartenant à Michelin ou de First Stop chez Bridgestone, la majorité des réseaux sont partenaires ou appartiennent à des manufacturiers. Si les distributeurs de pièces sont quasiment inactifs sur ce secteur, les distributeurs de marque constructeurs ne sont pas plus dynamiques : on estime que 5% seulement des concessionnaires s’impliquent dans le commerce d’enveloppes poids lourd. Et dans ce cas, ils choisissent souvent de développer l’activité dans une entité séparée… sous enseigne de spécialiste.
CR

Répartition des 1,1 million d’enveloppes neuves de remplacement
(source Goodyear Dunlop)
Régional :                       40%
Longue distance :            35%
Mixte (route/chantier) :    19%
Urbain (bus…) :                3%
Off road :                         2%
Hiver :                             1%

Norbert Detoux vient de passer le témoin du salon du Transport à Guy Martin. Le directeur de la Socma ajoute une présidence aux deux qu’il assume déjà, celle du GIAC et de la Fédération française de la Carrosserie. Le prochain Solutrans aura lieu du 17 au 21 avril 2007 à Lyon Eurexpo

1 42 43 44 45 46 48